18 Jun 2020
Pourquoi frappe-t-on 9 coups avant une pièce de théâtre ?

Pourquoi frappe-t-on 9 coups avant une pièce de théâtre ?

Ceux qui ont déjà eu le plaisir d'assister à une pièce de théâtre dans leur vie savent comment celle-ci se déroule. Beaucoup ont sûrement remarqué qu'avant chaque représentation, ils entendent toujours frapper plusieurs coups. Cette habitude intrigante a une signification et nous allons dans les coulisses du théâtre pour savoir pourquoi on frappe 9 coups avant chaque pièce.

Les origines de cette tradition

Le théâtre existait déjà pendant le Moyen Âge. C'est un genre littéraire joué par des comédiens sur une scène, d'où l'appellation de spectacle vivant. Pour marquer le commencement de la pièce, on frappait des coups de bâton sur le plancher de la scène. C'est ainsi qu'on agissait pour capter l'attention du public et c'est devenu une tradition.

Il est à noter que cette tradition est typiquement française. Les 9 coups signifiaient à l'époque médiévale, un hommage aux neuf Muses de la Grèce antique. Ils étaient précédés de 3 coups lents qui symbolisaient la Trinité. Parfois, on pouvait également entendre 11 ou 12 coups qui représentent les apôtres avec ou sans Judas.

C'est vers le début du 17ème siècle que cette tradition de 9 coups a eu une autre signification. Les 3 coups étaient donnés respectivement en l'honneur du roi, de la reine et du public tandis que les 6 coups lents rendent hommage aux deux compagnies qui formaient la Comédie-Française.

Une superstition ou une tradition ?

Pendant le Moyen Âge, le théâtre profane était mal vu par l'Eglise. Toutefois, pour éviter des sanctions, pour chaque coup en hommage à la Trinité, il fallait prononcer à haute voix « au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ».

Pour d'autres personnes, les 9 coups donnés par le régisseur ne représentaient qu'un signal pour coordonner les machinistes dont certains n'ont pas de vision sur la scène. Ils répondaient ensuite par 3 coups pour indiquer qu'ils étaient prêts. Un coup vient des cintres, un autre en dessous de la scène et le dernier de la coulisse opposée.

Réussir une représentation dans un théâtre à l'époque médiévale représente un enjeu de taille. C'est pour cela que les comédiens se laissent envahir par la superstition, et la signification exacte de ces 9 coups est devenue floue. Chacun l'interprète à sa manière mais le fait est que cette tradition est perpétuée jusqu'à nos jours.

La signification de cette tradition aujourd'hui

La tradition des 9 coups dans une pièce de théâtre est de moins en moins utilisée pour des raisons de résonance. En effet, ces coups peuvent engendrer des vibrations sonores qui irritent les oreilles. L'utilisation de cette habitude varie donc en fonction de la salle.

Il faut savoir que cette tradition n'est pas utilisée dans d'autres pays lors d'un lever de rideau. En Angleterre par exemple, on n'y apporte que peu d'importance et ne l'utilise pas forcément à chaque début d'une pièce de théâtre.

A part les 9 coups sur la scène, il existe encore d'autres usages propres au théâtre qui sont perpétués jusqu'à aujourd'hui. Il y a des interdits qui suscitent la superstition comme le fait de siffler ou d'utiliser la couleur verte.